Liège - Mobilité post-inondations


Appel à solidarité auprès des automobilistes liégeois

La Wallonie, Liège Métropole et la Ville de Liège demandent aux automobilistes, jusqu’à la réhabilitation provisoire des tunnels de la liaison E25-E40/A602, de privilégier les transports alternatifs comme le train ou le bus en région liégeoise.

En partenariat avec la SNCB, Le TEC et la Sofico, des parkings de gare, P+R et lignes de bus seront mis disposition.

Trains

Dès le 1er septembre, les parkings des gares d’Angleur, d’Ans et d’Esneux pourront servir de parking de délestage pour laisser sa voiture et emprunter le train pour se rendre à l’intérieur ou à l’extérieur de la ville. Ils totalisent près de 475 places de stationnement. Dès le 1er septembre également, 139 places supplémentaires seront disponibles face à la Gare d’Angleur sur un terrain de la SOFICO, aménagé en P+R (P+R : parking relais gratuit destiné à inciter les automobilistes à accéder au centre-ville en transport en commun). L’augmentation de l’offre de stationnement à proximité d’autres gares SNCB de l’agglomération devrait suivre. Au départ de ces 3 gares, la SNCB signale que l’offre ferroviaire est de 3 à 7 trains par heure dans chaque sens durant les heures de pointe vers Liège-Guillemins et de 2 à 4 trains par heure dans chaque sens durant les heures creuses.

Pour les habitants résidant près de Liège dans les vallées de la Vesdre et de l’Ourthe, la SNCB rappelle qu’elle y dessert 12 gares en plus de celles d’Esneux et d’Angleur du lundi au dimanche, à savoir les gares de Rivage, Poulseur, Hony, Mery, Tilff, Verviers-Central, Pepinster, Nessonvaux, Fraipont, Trooz, Chaudfontaine et Chênée.

L’offre ferroviaire sera rétablie à Chênée, Chaudfontaine, Trooz, Fraipont et Nessonvaux dès le 1er septembre et sera pleinement remise en service dès le lundi 13 septembre à l’approche de la rentrée des hautes écoles et des universités. Entre Nessonvaux et Pepinster, l’offre ferroviaire est remplacée par des bus affrétés par la SNCB.

Chaque jour, il reste encore 48.000 places disponibles dans les trains entre Liège et les vallées de la Vesdre et de l’Ourthe dont plus de 3.000 durant les heures de pointe le matin vers Liège et le même nombre depuis Liège en fin d’après-midi. N’hésitez plus, prenez le train !

Un suivi de l’occupation des trains sera fait et si un renforcement de la composition s’avère nécessaire, la SNCB prendra des mesures en ce sens.

Les voyageurs sont invités à planifier leur voyage via l’application SNCB ou le site web www.belgiantrain.be.

Bus

Le parking P+R de Vottem, accessible via la E313 ou l’A3, qui comptabilise près de 120 places de stationnement, est également mis à disposition des automobilistes. La nouvelle ligne de bus 39, lancée par le TEC à partir du 1er septembre, leur permettra de rejoindre GRATUITEMENT le centre-ville, et ce jusqu’à la mi-octobre.

De plus, le TEC a veillé à renforcer l’offre de lignes Express dès le 1er septembre :

  • Ligne Express E20, qui relie Marche/Marloie à Liège en passant par le Sart-Tilman : un bus par heure et par sens, toute la journée ;
  • Idem pour la ligne Express E69 (l’ancienne 1011) entre Arlon, Bastogne, Houffalize et Liège : un bus par heure et par sens toute la journée.
  • Enfin, la ligne 158 qui relie Chênée au Sart-Tilman sera mise en service le 1er septembre.

Plus d’infos sur le site du TEC.

Vélos

La Wallonie vous propose une prime à l’achat d’un vélo pour vos déplacements utilitaires !

Cette prime s’adresse à toute personne physique âgée d’au moins dix-huit ans, ou tout mineur émancipé, dont le domicile est situé en Région wallonne. Quasiment tous les types de vélos peuvent donner droit à une prime, qu’ils soient neufs ou d’occasion, équipés ou non d’une assistance électrique.

Le montant de la prime s’élève à maximum 20%, 30% ou 40% du prix d’achat avec des plafonds allant de 50 euros à 1250 euros selon le type de vélo et la situation du demandeur.

L’achat doit avoir été effectué entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2024.

Le vélo faisant l’objet de la prime doit être utilisé :

  • Pour au moins 40% des trajets entre le domicile et le travail
  • Ou pour au moins 40% des déplacements liés à la recherche d’un emploi

S’il s’agit d’un vélo-cargo, le bénéficiaire n’est pas obligé de l’utiliser pour ses trajets domicile-travail ou dans le cadre de sa recherche d’un emploi. Un usage de type quotidien est, par contre, exigé pour ce type de vélo : conduire ses enfants à l’école, faire ses courses

Cette prime est disponible jusqu’à épuisement du budget prévu par la Wallonie. Une seule prime peut être accordée par personne et par vélo.

Plus d’infos sur le portail Mobilité.

 
Copyright © 2018 Commune de Crisnée | Site web conçu par Zzam

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience sur notre site Web.